Monde

L'UE renforce l’opération navale contre les passeurs en Méditerranée

L’opération navale européenne en méditerranée, rebaptisée « Sophia », passe à une nouvelle phase de sa lutte contre les passeurs, mercredi. Les navires de l’Union européenne pourront désormais arraisonner les bateaux des trafiquants.

L’opération navale de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Méditerranée, conduite par l’Union européenne (UE), prend une nouvelle envergure, mercredi 7 octobre. Désormais, les navires européens seront « en mesure d’arraisonner les bateaux [des trafiquants], de les fouiller et de les saisir » plutôt que de simplement « rassembler des informations », expliquait la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, le 24 septembre.

La décision de passer à une phase plus offensive a été prise par les ambassadeurs du Comité de politique et de sécurité de l’UE, qui ont également donné leur accord pour que soit rebaptisée l’opération. Anciennement « EU Navfor Med », la campagne navale prend le nom de « Sophia », du prénom d’une fillette née sur un navire européen après le sauvetage d’une embarcation en perdition.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close