Monde

L'UE s'apprête à publier son "plan d'action" pour les réfugiés en commun avec la Turquie

 L’Union européenne va publier mardi après-midi un plan de crise décidé avec la Turquie destiné à contenir l’afflux de réfugiés vers son territoire, au lendemain de négociations à Bruxelles avec le président turc Recep Tayyip Erdogan.

 Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, qui a rencontré lundi à Bruxelles M. Erdogan, a annoncé devant le Parlement européen à Strasbourg que le plan serait publié mardi à 15H00 (13H00 GMT). “Il est évident que nous avons besoin de la Turquie. La Commission lui viendra en aide”, a promis M. Juncker devant les parlementaires, après avoir salué l’effort “extraordinaire” de la Turquie qui accueille 2,2 millions de réfugiés syriens.

 “L’Union européenne et la Turquie doivent marcher ensemble, développer une politique d’accueil et de suivi des malheureux qui viennent chez nous”, a plaidé le chef de la Commission. Selon une source européenne, M.Juncker et M. Erdogan “se sont mis d’accord sur le principe d’un plan d’action commun sur l’amélioration de la coopération en matière de migration” afin de faire face à la plus grave crise des réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale, qui sera prêt pour le sommet européen prévu les 15 et 16 octobre à Bruxelles.
Les deux dirigeants ont discuté en particulier de la simplification de l’obtention de visas européens pour les Turcs, en échange d’une meilleure gestion des frontières turques avec l’Europe, a expliqué cette source à l’AFP sous couvert de l’anonymat.

 La même source a précisé que Bruxelles allait étudier la possibilité d’augmenter les fonds en faveur de la Turquie, au delà du milliard d’euros déjà promis par la Commission et auquel les Etats membres ont donné leur accord lors du sommet européen extraordinaire du 23 septembre consacré à la crise migratoire. “S’ils (les Turcs) sont d’accord pour construire davantage de centres d’accueil (pour les réfugiés), nous pouvons examiner la possibilité de les aider financièrement”, a avancé cette source.

 La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini et le commissaire en charge de l’élargissement Johannes Hahn se sont joints aux discussions des deux dirigeants, a ajouté cette même source, afin de discuter la demande controversée de la Turquie de créer une zone d’exclusion aérienne au nord de la Syrie, où les réfugiés pourraient s’abriter du conflit.
Des responsables au sein de la Commission, l’organe exécutif de l’Union, doivent se rendre en Turquie après la publication du plan, a encore signalé cette source.
Le commissaire chargé des Migrations, Dimitris Avramopoulos, y est de son côté attendu la semaine prochaine.

Le président du Conseil européen Donald Tusk a prévenu à Strasbourg que quelque trois millions de réfugiés supplémentaires pourraient quitter la région dévastée d’Alep (nord) en cas de victoire du président Bachar el-Assad.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!