Economie

La Banque mondiale prévoit une amélioration de la croissance mondiale en 2014

La Banque mondiale a révisé en hausse ses prévisions de croissance mondiale en tablant, désormais, sur une hausse du PIB mondial qui devrait passer de 2,4% en 2013 à 3,2 % en 2014 avant de se stabiliser à 3,4% en 2015 et à 3,5 % en 2016.Dans son nouveau rapport sur les perspectives mondiales publié mardi soir, la BM est plus optimiste par rapport à ses prévisions de juin dernier lorsqu’elle prédisait un taux de croissance du PIB mondial de 2,2% en 2013, de 3% en 2014 et de 3,3% en 2015.’’L’économie mondiale devrait se renforcer en 2014 tandis que la croissance s’accélère dans les pays en développement et que les économies à revenu élevé semblent enfin se redresser cinq ans après le début de la crise financière mondiale’’, explique l’institution de Bretton Woods.L’accélération de l’activité dans les pays à revenu élevé et la poursuite de la forte croissance chinoise contribuent au raffermissement de la croissance dans les pays en développement, note-t-elle encore.

Néanmoins, si la croissance semble se renforcer aussi bien dans les pays à revenu élevé que dans les pays en développement, ’’des risques de détérioration continuent de peser sur la reprise économique mondiale’’, a prévenu le président de la BM, Jim Yong Kim, dans son commentaire de ce nouveau rapport Dans les pays en développement, la croissance passera de 4,8% en 2013 à 5,3% en 2014, puis à 5,5% en 2015 et 5,7% en 2016.Quant au frein à l’activité des pays à revenu élevé que constituent l’assainissement des finances publiques et l’incertitude entourant l’action publique, ’’il se desserrera’’, ce qui contribuera à stimuler la croissance de ces pays, avance le rapport.La croissance de ces pays passera de 1,3% en 2013 à 2,2% en 2014 avant de se stabiliser à 2,4% en 2015 et 2016.Parmi ces pays, c’est aux Etats-Unis, où le PIB s’accroît depuis plus de deux années, que la reprise est la plus avancée, observe le rapport. Selon les prévisions, l’économie américaine croîtra de 2,8% en 2014 (contre 1,8% en 2013), puis de 2,9% en 2015 et de 3% en 2016.Dans la zone euro, la croissance devrait atteindre 1,1% en 2014 après deux ans de contraction, puis de 1,4% en 2015 et de 1,5 % en 2016. Mais pour la BM, les pays en développement sont confrontés à des forces contradictoires émanant des pays à revenu élevé.D’un côté, le renforcement de l’activité économique dans les pays riches stimulera la demande de produits en provenance des pays en développement, mais de l’autre, la hausse des taux d’intérêt freinera les flux de capitaux.Selon le rapport de la BM, le commerce international devrait augmenter de 4,6% en 2014 (contre une estimation de 3,1% en 2013) puis de 5,1 % en 2015 et 2016.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!