Société

La bataille de Djanet ou l’échec de la domination coloniale sur le Sahara algérien

La bataille de Djanet de 1915 constitue une des grandes épopées de l’histoire de l’Algérie ayant contribué à la mise en échec des desseins du colonialisme français d’asseoir sa domination sur le Sahara algérien, et de l’Afrique de façon générale, a affirmé, mercredi à Djanet, le Dr. Mohamed Lahcen Zeghidi, chercheur en histoire.

Intervenant lors d’une conférence sur “la résistance au Tassili N’Ajjer, la bataille de Djanet comme Modèle”, dans le cadre du centenaire de cette épopée (13 octobre 1915), conduite par Cheikh Amoud Belmokhtar, le Dr. Mohamed Zeghidi a indiqué que la France coloniale a estimé que l’occupation de la région passait par celle de l’Algérie, avant d’étendre sa domination sur l’ensemble de l’Afrique.

Les forces coloniales ont entamé leur mouvement expansionniste par la conquête des portes du Sahara algérien, en l’occurrence les régions de Touggourt et de Laghouat, avant de planifier l’occupation du reste du territoire algérien

par l’envoi graduel d’expéditions de reconnaissance, et la mobilisation d’officiers militaires et d’experts, sous prétexte de missions humanitaires et économiques, avant de se heurter à une farouche résistance des moudjahidine touaregs, sous la houlette de Cheikh Amoud Belmokhtar, a expliqué l’orateur.

Le président de l’association Mechâal Chahid, Mohamed Abbad, a indiqué à l’APS que cette conférence s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 60ème anniversaire du déclenchement de la Révolution, ajoutant que l’année 2016 sera ponctuée par la célébration des centenaires de plusieurs épopées historiques dont la région du Tassili N’Ajjer a été le théâtre.

La célébration a donné lieu à l’organisation aussi d’une cérémonie de remise de médailles du 60ème anniversaire de la révolution du 1er Novembre 1954 à des familles de moudjahidine, dont les descendants de Cheikh Amoud et de Brahim Agh-Bekedda, et la famille d’Ahmed Bensebgag, en plus de l’organisation d’une visite au champ de la bataille, situé à 60 km de Djanet.

Initiée par l’association Mechâal Chahid, la conférence s’est déroulée en présence de personnalités nationales, de moudjahidine de la wilaya d’Illizi et de personnes intéressées par l’Histoire de la région.

 

APS

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *