Culture

La bataille des Zaâtcha ou l'insurrection décapitée

  • Sans doute légitime et hautement importante au plan de la symbolique, cette demande rappelle aussi à qui l’aurait oublié la sauvagerie avec laquelle les forces d’occupation françaises avaient réprimé la résistance des habitants des Ziban à l’invasion coloniale, plus particulièrement l’oasis des Zaâtcha, dans le Sud-est.
  •  
  • Ennaharonline/aps

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!