Monde

La Belgique à l'offensive contre les recruteurs de combattants pour la Syrie

 La Belgique est passée mardi à  l’offensive contre les filières de recrutement de combattants pour la Syrie en  procédant à plusieurs dizaines de perquisitions et à des interpellations dans  les milieux islamistes, alors que les cas de jeunes Belges rejoignant les  rebelles se multiplient.    Quarante-huit perquisitions ont été menées à l’aube, principalement dans  les régions d’Anvers (nord) et de Bruxelles, a indiqué dans la journée le  parquet fédéral.    Six personnes ont été interpellées et quatre d’entre elles inculpées dès  mardi pour "participation à un groupe terroriste", passible de 10 années de  prison, et placées en détention provisoire par un juge d’instruction  anti-terroriste d’Anvers. Les deux autres ont été remises en liberté sans  condition, a-t-on précisé de même source dans la soirée.     Les enquêteurs ont aussi saisi des ordinateurs, des téléphones portables et  plus de 30.000 euros, mais n’ont découvert ni arme, ni explosif.    Une enquête centrée sur Sharia4Belgium  
   

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close