En direct

La Conférence de paix sur la Syrie démarrera à Montreux, et non Genève

      La conférence de paix sur la Syrie qui  doit s’ouvrir le 22 janvier en Suisse débutera à Montreux, et non pas à Genève  comme initialement prévu, en raison de problèmes de logistique hôtelière, a  annoncé mardi l’ONU.  "Pour des raisons logistiques déjà mentionnées dans le passé, la conférence  internationale sur la Syrie aura lieu à Montreux", a déclaré Khawla Mattar,  porte-parole de l’émissaire spécial de l’ONU et de la Ligue arabe Lakhdar  Brahimi, lors d’un point presse.    La conférence, baptisée Genève-2, ouvrira le 22 à Montreux et sera présidée  par le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, en présence des pays invités.    Il y aura ensuite "une pause, puis la conférence reprendra le 24 janvier au  Palais des Nations (de l’ONU, ndlr) à Genève" où les deux délégations syriennes  se rencontreront en tête-à-tête pour démarrer les négociations de paix aux  côtés de M. Brahimi, a précisé Mme Mattar. M. Brahimi aimerait toutefois que  les pays impliqués dans la résolution du conflit restent "dans les parages"  mais ils ne participeront pas directement aux négociations, a-t-elle poursuivi.    La durée des négociations sera décidée par les délégations syriennes avec  M. Brahimi lors de la réunion le 24 à Genève, a-t-elle ajouté. 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!