Monde

La Corée du Nord annonce son premier essai réussi de bombe à hydrogène

La Corée du Nord a affirmé avoir mené mercredi son premier essai réussi de bombe à hydrogène, une revendication qui décuplerait, si elle était vérifiée, les enjeux autour du programme nucléaire interdit de cet Etat hermétique.
Le Conseil de sécurité nationale de la Corée du Sud voisine a « condamné avec force » cet essai. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a parlé de « grave défi » aux efforts mondiaux de non prolifération nucléaire et de « sérieuse menace » contre le Japon.
L’annonce de ce test d’une bombe H est une surprise. Pyongyang affirme qu’il a été personnellement ordonné par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un à deux jours de son anniversaire.
« Le premier essai de bombe à hydrogène de la République a été mené avec succès à 10H00 » (01H30 GMT), a annoncé la télévision officielle nord-coréenne, précisant que l’engin était « miniaturisé ». « Avec le succès parfait de notre bombe H historique, nous rejoignons les rangs des Etats nucléaires avancés ».
Une bombe à hydrogène, ou bombe thermonucléaire, utilise la technique de la fusion nucléaire et produit une explosion beaucoup plus puissante qu’une déflagration due à la fission, générée par les seuls uranium ou plutonium.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close