En direct

La culture et la communication autant de fronts importants pour lutter contre l’occupation

La ministre sahraouie de la Culture, Mme Khadidja Hamdi a déclaré dimanche à Alger que "la culture et la communication sont autant de fronts importants dans la lutte contre l’occupation marocaine au moment où un cessez-le-feu reste toujours en vigueur".

"La culture et la communication doivent jouer un rôle de premier plan eu égard au cessez-le-feu en vigueur convenu par les parties en conflit
– le Front Polisario et le Maroc- conformément au plan de paix de l’ONU, a déclaré Mme Hamdi à l’APS en marge de la cérémonie organisée au Palais de la culture Moufdi Zakaria pour la remise de diplômes à des stagiaires sahraouis ayant suivi une formation.

Elle a rappelé à cette occasion que le "peuple sahraoui mène une guerre de libération et de résistance qui nécessite l’implication de tous les fronts pour faire face à l’occupation". "Outre les fronts politique et diplomatique, la culture et la communication sont aussi des fronts importants", a-t-elle ajouté.

Pour la ministre sahraouie, "le Maroc élabore de manière systématique des plans politiques visant à assimiler la culture sahraouie à la mosaïque culturelle marocaine aussi bien au plan archéologique que culturel".

Cela nécessite, a-t-elle soutenu, "une prise de conscience par les acteurs de la culture de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) quant à l’importance de ce volet". "Nous devons oeuvrer à l’encadrement de l’action culturelle pour défendre l’identité sahraouie avec toutes ses composantes. Un combat que le ministère sahraoui de la culture mène depuis des années", a-t-elle encore rappelé.

Mme Hamdi a tenu à cette occasion à présenter ses vifs remerciements à l’Etat algérien pour avoir assuré pour la première fois des sessions de formation au profit de jeunes sahraouis dans les domaines de la musique, du théâtre, des musées et de la bibliothéconomie.

Elle a salué par ailleurs le soutien de l’Algérie en matière de formation et de revalorisation des compétences culturelles sahraouies. Ce soutien s’est traduit notamment, a-t-elle poursuivi, dans le domaine de la publication qui constituait un pari pour le ministère sahraoui de la culture ajoutant que cette coopération culturelle, première du genre, devrait instituer à un projet continu dans l’avenir".

 
 

Algerie – ennaharonline

 

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *