En direct

La démocratie et l’Etat de droit passent par l’indépendance de la justice (Ksentini)

Dans une déclaration à la presse à l’issue de sa rencontre avec le ministre d’Etat, directeur de cabinet à la présidence de la République, Ahmed Ouyahia, dans le cadre des consultations sur le projet de révision de la Constitution, Me Ksentini a précisé avoir axé ses propositions sur l’indépendance de la justice et des magistrats dans l’accomplissement de leur mission. Pour lui, cet aspect revêt "une importance extrême" pour éviter une "démocratie de façade".

 

 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!