Economie

La famille algérienne dépense 15.000 DA par mois pour la nourriture

  • Selon cette étude, le pouvoir d’achat des algériens s’est détérioré entre 2003 et 2009 à un taux de 7.9%, l’étude a portée sur des familles composées des conjoints, trois enfants scolarisés et deux autres non scolarisés et un bébé, issues des quartiers populaires.
  • L’étude révèle aussi que la proposition de la centrale syndicale portait sur un seuil minimum des salaires à 31870 DA, alors que le salaire minimum appliqué en 2009 était de 12.000 DA, jusqu’à la fin de la même année avant d’être augmenté de 2000 DA, comparé à ce qui avait été proposé par la centrale syndicale à plus de 30.000 DA durant l’année 2009 et plus de 22.000 en 2003, alors que le Smig était de 8000 et 12.000 dinars entre 2003 et 2009.
  •  
  • 15652 dinars, dépenses mensuelles pour la nourriture
  •  
  • Selon les résultats de l’étude, 100% du Smig vont à l’alimentation. Une famille composée de sept personne consomme 200 pains par mois, soit 1800 Dinars, et 7 kilogrammes de semoule par mois, soit 20.277 dinars, 10 litres d’huile/ mois, soit 1000 dinars et 25 kilogrammes de légumes et 15 kg de fruits à 1072 dinars pour les légumes et 888 dinars pour les fruits.
  • La famille algérienne, selon cette même étude, consomme 6 kg de viande rouge à 3432 dinars et 6 kg de viande blanche à 1267,28 dinars/ mois. Seulement 2 kg de poisson à 240 dinars/ mois soit 120 dinar le kilogramme, ce qui n’est pas conforme aux prix en vigueur concernant le poisson qui coûte très cher depuis environ trois années.
  • Les algériens consomment l’équivalent de 1 kg des produits suivants : lait, beurre, confiture et 2 kg de tomate concentrée en plus de 2.5 de fromage à 756 dinars/ mois.
  •  
  • Evolution des dépenses durant les années 2003 et  2009
  •  
  • Selon cette étude le volume des dépenses a connu une évolution durant les six années 2003 – 2009. L’alimentation, l’habitat et la location, ainsi que les équipements ménagers et le transport coûtent 31869,92 dinars en 2009 alors que le Smig était de 15.000 dinars. Ce qui veut dire que le pouvoir d’achat du simple citoyen est très faible.
  • L’étude à fixé le volume des dépenses à 22781,61 dinars durant l’année 2003, alors que le Smig était de 8000 dinars, quant à l’année 2005, les dépenses d’une famille composée de sept personnes étaient de 24873,61, alors que le simple fonctionnaire touchait un salaire ne dépassant pas 10.000 dinars par mois.
  •  
  • Ennahar/ Amel Lakel

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!