Sports

La famille du lanceur de chaussures sur Bush occupe un parc de Bagdad

  • Durgham a également indiqué que Mountazer al-Zaïdi avait pu parler à sa famille depuis sa prison dans la "zone verte", le secteur ultra-protégé de Bagdad, et qu’il avait affirmé être en "bonne santé".
  • "Mon frère Oudaï a pu lui parler au téléphone. Il est en bonne santé et n’a pas de bras cassé. Il a juste des bleus au visage", a déclaré Durgham, contrairement à ce que sa famille pensait depuis son arrestation.
  • Durgham al-Zaïdi avait affirmé lundi que son frère avait été hospitalisé avec un bras et des côtes cassés après avoir été frappé par les services irakiens de sécurité.
  •  
  • Dhiya al-Kenani, le juge d’instruction chargé de l’enquête concernant le geste de Mountazer al-Zaïdi, avait en revanche affirmé à l’AFP jeudi que le journaliste de 29 ans travaillant pour la chaîne al-Bagdadia était en bonne santé et bien traité.
  •  
  • Le journaliste est poursuivi pour "agression contre un chef d’Etat étranger lors d’une visite officielle" et selon l’article 223 du code pénal irakien, il risque de 5 à 15 ans de prison si le qualificatif "d’agression caractérisée" est retenu. Mais le tribunal peut estimer qu’il s’agit d’une "tentative d’agression", punie seulement de 1 à 5 ans de prison.
  •  
  • Le juge d’instruction avait indiqué que l’enquête serait finie samedi ou dimanche et que le dossier serait ensuite transféré à trois juges.
  • Ces derniers devraient étudier le dossier pendant deux jours avant de le renvoyer vers la Haute cour criminelle qui doit fixer une date de procès.
  •    
  • AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close