En direct

La Femme toujours présente face aux défis affrontés par l’Algérie (Ouyahia)

Le Secrétaire Général par Interim, du Rassemblement National Démocratique, Ahmed Ouyahia, a adressé un message aux militantes de son parti à l’occasion de la tenue de leur conférence nationale, et à la veille de la célébration de la journée mondiale de la femme, voici le texte complet :   

  Mesdames, Mesdemoiselles, Chères Sœurs,

  Au nom de tous vos frères Militants et en mon nom personnel, je vous présente nos plus fraternelles salutations et vous exprime notre considération et notre respect.

 Votre conférence nationale s’inscrit dans un large mouvement de mobilisation des militantes du Parti, depuis les rencontres dans les wilayas jusqu’aux conclaves régionaux. Par cela, le Rassemblement National Démocratique confirme le dynamisme de ses militantes ainsi que la place importante qu’elles occupent déjà dans ses rangs. 

 Votre Conférence s’est choisie le thème de « la Promotion de la Femme sous l’empire des réformes », un thème d’une pertinence particulière aux lendemains de la Révision de la Constitution, révision qui vient consacrer notamment de nouvelles avancées au profit de la Femme, grâce à l’engagement de Son Excellence, le Président Abdelaziz BOUTEFLIKA.

  Par ailleurs, votre Conférence se tient à la veille de la Journée internationale de la Femme. C’est donc l’occasion de présenter nos meilleurs vœux à toutes les Algériennes, pour plus de bonheur et progrès dans une Algérie stable et prospère.

  Mesdames, Mesdemoiselles, Chères Sœurs,

  En cette Algérie plusieurs fois millénaire, la Femme a toujours été présente face aux défis affrontés par notre Nation.

  Ainsi, la résistance aux envahisseurs garde des noms de Femmes illustres, dont YEMMA GOURAYA face à l’envahisseur espagnol, ou LALA FATMA N’SOUMER face aux hordes des envahisseurs français 

  La reconquête de notre indépendance a été le fruit d’un combat partagé par les femmes qui comptent des centaines de milliers de Chahidates et de Moudjahidates, dont nous citerons Hassiba BEN BOUALI et Djamila BOUHIRED, deux héroïnes chantées par des peuples frères et amis.

  Même la survie de l’Algérie face à la folie meurtrière du terrorisme a vu la Femme algérienne payer un lourd tribut.

  Des Filles ont été assassinées pour avoir bravé l’interdiction de l’école. Des Femmes ont été assassinées pour avoir continué en tant que journalistes, à faire entendre la voix de l’Algérie.

  Des enseignantes, des magistrates, des médecins, des ouvrières, ont fait preuve d’un courage admirable, continuant à travailler dans tous les secteurs et à travers tout le pays.

  Des mères, des épouses et des filles ont été endeuillées par la perte d’un fils, d’un mari, ou d’un père, victime du terrorisme abject, mais, malgré leur douleur immense, elles ont eu la grandeur d’accepter un autre sacrifice pour l’Algérie notre Mère à tous, lorsque était venue l’heure de la Concorde et de la Réconciliation.

 Tous ces sacrifices de notre Peuple et des algériennes particulièrement, méritent d’être dits et redits car ils font partie de la Grandeur de l’Algérie.

 Mesdames, Mesdemoiselles, Chères Sœurs,

 C’est tout naturellement que l’Algérie indépendante a garanti leurs places et leurs droits de citoyennes à part entière aux Algériennes, dans le respect de nos valeurs spirituelles.

 En effet, l’Algérienne a, dès le mois de Juillet 1962, accédé au droit de vote ainsi qu’à l’égalité des salaires, laquelle demeure à ce jour un  objectif dans certains pays développés. L’Algérie a, dès l’indépendance aussi affirmée le droit des filles à l’école puis imposé l’obligation de leur scolarisation, et notre pays s’honore aujourd’hui d’un taux de scolarisation proche  de 98 % pour ses filles qui constituent aussi la majorité des étudiants du pays.

 L’Algérie compte aujourd’hui une majorité de femmes dans les corps de l’enseignement, de la santé, et les femmes sont très présentes aussi dans la Magistrature et les Forces de sécurité.

 L’Algérie peut être fière d’être le seul pays arabe et africain à avoir une Dame au Sommet de la pyramide judiciaire, à la tête du Conseil d’Etat. L’Algérie peut être fière aussi de compter 30% de femmes parmi ses députés ainsi que plusieurs Dames Généraux dans son Armée, un niveau qui n’est pas encore atteint dans plusieurs pays européens.

 Tous ces progrès ont été possibles dans la paix et la stabilité revenues en Algérie. Toutes ces avancées ont été réalisées sous la Direction du Président Abdelaziz BOUTEFLIKA que le Rassemblement est fier de soutenir et auquel il réitère son soutien.

  La révision constitutionnelle de 2008 qui & édicté la promotion de la place de la femme dans les assemblées élues, a déjà produit ses premiers effets. L’importante révision de la Constitution approuvées le 7 Février dernier constitue un saut qualitatif majeur pour l’Algérie dans tous les domaines, et elle annonce aussi de nouveaux progrès à venir pour les Femmes, dans l’accès à l’emploi et dans la promotion aux responsabilités.

  Au Rassemblement National Démocratique, nous sommes fiers d’avoir fait partie de cette dynamique et parfois de l’avoir précédé. En effet, le 3ème Congrès du Parti avait enregistré une présence féminine appréciable, couronnée par l’élection en Juin 2008, de 27% de militantes au sein du Conseil National.

  Avec l’aide de Dieu, nous œuvrerons pour que le Congrès extraordinaire de Mai prochain accueille 30% de militantes.

  Mesdames, Mesdemoiselles, Chères Sœurs,

  Le Rassemblement National Démocratique ne saurait se concevoir en dehors du service de l’Algérie.

  C’est pourquoi votre rencontre autour des avancées futures de la femme à l’ombre des réformes, est une excellente opportunité pour vous entretenir du présent et de l’avenir de notre pays. Je considère important de vous en parler car, c’est à travers ses militantes que notre Rassemblement pourra faire parvenir son message même à l’intérieur des foyers.

  Ce message est d’abord le constat de plusieurs défis qui s’accumulent devant notre pays.

  Il s’agit d’abord du défi de l’insécurité à nos frontières, et de celui de la crise qui nous atteint chaque jour davantage du fait de la chute des prix du pétrole.

  A cela s’ajoute le fait que certains en Algérie, se réjouissent de la crise économique, espérant pouvoir cueillir le pouvoir au milieu du chaos, alors que leurs relais à l’extérieur se sont mis en mouvement pour présenter l’image d’une Algérie devenant un danger pour son environnement.

  En fait, les nihilistes de l’intérieur oublient que leur peuple dont les blessures sont encore vivaces, observe chaque jour le bilan sanglant du «Printemps arabe, le bilan ruineux des égoïsmes politiciens dans les pays concernés, et le bilan destructeur du colonialisme nouveau.

  Quand à ceux qui, de l’extérieur, guettent les effets de la crise en Algérie, ils commettent l’erreur d’oublier la leçon magistrale que leur a donnée notre peuple, en triomphant seul du terrorisme barbare qui avait ses relais chez eux, et dont ils découvrent aujourd’hui l’horreur à leur détriment.

  Mais face aux menaces, les constats ne suffisent pas et appellent à la mobilisation, à la détermination et à l’action.

  Oui, chères sœurs, la mobilisation est un devoir pour préserver la sécurité de l’Algérie entourée d’une ceinture de conflits et de tensions. Certes, notre Armée Nationale Populaire, à laquelle nous rendons hommage, veille aux frontières. Mais lorsqu’il s’agit de risques d’infiltration terroriste, la vigilance de tout le peuple est exigée.

  Oui, chères sœurs, la détermination est de rigueur aussi pour contribuer à partir des foyers, à la réhabilitation de la morale, de l’ordre et de la loi, au bénéfice de nos enfants et de toute la société.

  En effet, la drogue et le crime aspirent de nombreux jeunes et mêmes des enfants. De plus, chaque fois que les milieux occultes, se réveillent, ils tentent de manipuler la jeunesse pour la jeter dans la rue.

 Tous ces maux retardent la démocratie, les réformes et les avancées que notre pays doit accomplir pour consacrer les nobles principes consignés dans sa Constitution. Ces maux menacent également toute la société, et au premier chef les femmes, dont même l’intégrité physique est parfois atteinte.

 Oui, chères sœurs, l’action est indispensable également en ces heures de défis, car, la crise des prix du pétrole s’annonce durable et son effet sur les recettes de l’Etat sera de plus en plus sensible.

 Mesdames, Mesdemoiselles, Chères Sœurs,

  La mobilisation, la détermination et l’action sont les valeurs que tous les Patriotes doivent mettre en avant aujourd’hui. C’est avec elles que sera concrètement soutenue la mise en œuvre du programme de M. le Président de la République. De plus, pour les militants et militantes du Rassemblement, c’est dans la mobilisation, la détermination et l’action au service de l’Algérie que nous demeurerons fidèles aux idéaux de notre Parti.

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *