En direct

La France doit se repentir et reconnaître ses crimes en Algérie (historien américain)

Le 8 mai 1945 et les massacres de milliers d’algériens, sortis pour fêter la victoire des alliés sur le nazisme, mais aussi pour exiger leur droit à l’existence, fait l’objet d’études et d’intérêts des historiens dans le monde entier.

Prenons part au colloque organisé à Bejaïa sur ces évènements, des historiens d’ici et de l’étranger venus des quatre coins du globe, ont échangé leurs points de vue et concepts divergents sur le massacre et le génocide. 

L’américain Benjamin Brouwer, Professeur d’histoire à l’université de Texas, qui travaille sur l’histoire d’Algérie depuis 15 ans, s’est voulu neutre et objectif a déclaré : « la France doit se repentir de ses crimes et en plus doit les reconnaitre ». Une position réfléchie et tranchée, pour le bien des deux peuples algérien et français et pour les deux pays, estime-t-il.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close