En direct

La Grande-Bretagne souhaite développer un partenariat avec l’Algérie qui est « acteur régional clé »

   Alderman Fiona Woolf, qui effectuera à partir de samedi une visite de deux jours en Algérie, a souligné, dans un communiqué reçu à Londres, que son déplacement vise à "renforcer l’entente" entre la communauté d’affaires britannique et son homologue en Algérie et explorer de "nouvelles possibilités" de travailler ensemble pour développer une industrie des services financiers "durables et rentables".

   La patronne du quartier financier de Londres a estimé que l’Algérie est un marché "important" pour les entreprises du Royaume-Uni, ajoutant que la "City" est "désireuse de développer un partenariat avec l’Algérie en tant qu’acteur régional clé".

   Elle a également émis le vœu que cette visite contribuera à développer des relations bilatérales "solides" permettant aux deux pays de "relever les défis et saisir les opportunités et de travailler pour un avenir prospère". "J’espère que nous pourrons accroître les échanges entre les services financiers, ainsi que dans les domaines de l’énergie, des infrastructures, de l’éducation, de la santé et bien d’autres secteurs", a-t-elle souhaité.

   "Notre engagement est fort et nous espérons voir plus d’entreprises britanniques travailler avec l’Algérie pour faciliter la croissance en introduisant des produits efficaces, des services et une expertise globale, renforcer la croissance économique et soutenir la création d’emplois ", a ajouté la responsable britannique.

   Au cours de son séjour, elle sera reçue par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal et par plusieurs ministres dont ceux  des Finances, de l’Education nationale et de la Santé. (APS)

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!