Société

La grève des transporteurs de marchandises porte préjudice à l’activité du port de Bejaia

Le président directeur général (PDG) de l’Entreprise portuaire de Béjaia (EPB), Djelloul Achour,  a indiqué lundi que la grève des transporteurs de marchandises, réclamant une augmentation du prix de leur prestation à hauteur de l’augmentation des prix du carburant et des lubrifiants, a impacté sensiblement l’activité du port atteint fortement dans ses rythmes de production.

   La grève, entamée timidement dimanche, s’est exacerbé lundi avec la montée au créneau de plus de 50 % des effectifs des transporteurs privés, dont l’action a eu des effets pervers, autant sur le déchargement des navires que l’évacuation des marchandises extra-muros, a déclaré le responsable.

  Affirmant que cet arrêt de travail a impacté principalement les matériaux de construction dont le bois, le rond à Béton et le ciment.

   Une trentaine de bateaux en situation d’amarrage attendent en rade actuellement dont une quinzaine directement concernée par la grève.

 

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close