En direct

La justice rejette la plainte de Raouraoua contre Ennahar

  • L’objet de plainte contre Ennahar, déposée par le président de la FAF auprès du tribunal de Bir Mourad Raïs est le premier du genre, et est une tentative de Mohamed Raouraoua d’obstruer la loi sur l’information qui donne au journaliste le droit de traiter n’importe quel sujet pourvu que les informations soient vraies. Ce dernier sait très bien que les informations émanant d’Ennahar étaient d’une grande crédibilité ce qui l’a poussé à recourir à la justice, non pas pour publication de fausses informations mais plutôt pour empêcher celui-ci de publier d’autres scandales.
  • Par ce verdict, la justice aura donné une gifle à Raouraoua, en rejetant sa requête sur laquelle il avait l’espoir de museler les journalistes et camoufler les raisons de la débâcle de l’équipe nationale.
  • Dans sa requête, le président de la FAF souhaitait voir punir tous ceux qui oseraient parler des tristes vérités sur l’équipe nationale, au moment où le gouvernement parle de la liberté d’expression.
  • Raouraoua sollicitait dans sa requête d’interdire à Ennahar la publication d’articles et de photos sur l’équipe nationale, et ce, à la suite de la publication de photos sur les sorties nocturnes des joueurs de l’équipe nationale. Chose qui avait déplu au président de la FAF.
  •  
  • Ennahar/ Cherif T.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!