En direct

La Libye demande l'assistance technique de la Berd

La Libye a demandé une assistance  technique de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement  (Berd) pour l’aider à consolider son économie, a annoncé samedi le président de  l’institution, Suma Chakrabarti.    La Libye et le Yémen ne sont pas membres de la Berd mais ont été invités  avec d’autres pays arabes par le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan en  marge de sa réunion annuelle, qui se tenait à Istanbul vendredi et samedi.    Le gouverneur de la banque centrale libyenne, Saddek Elkaber, a expliqué à  cette occasion que "la Libye est intéressée par une coopération technique" avec  la Berd, a indiqué le président de la banque Suma Chakrabarti, lors d’une  conférence de presse.    Cette demande va être étudiée, a-t-il ajouté.    Une assistance technique ne fera pas pour autant de la Libye un pays membre  de la banque ou un récipiendaire des ses investissements à ce stade.     La Libye, toujours victime de l’instabilité et de l’insécurité après le  conflit de 2011 qui avait renversé le régime de Mouammar Kadhafi, tire  l’essentiel de ses revenus de la production d’hydrocarbures.    La Berd – détenue par 64 pays, l’Union européenne et la Banque européenne  d’investissement – avait été fondée en 1991 pour aider les pays de l’ex-bloc  soviétique à passer à l’économie de marché. Elle a depuis étendu ses  opérations, notamment à quatre pays arabes : l’Égypte, la Jordanie, le Maroc et  la Tunisie. 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!