En direct

La Libye dément abriter des dissidents tchadiens

 La Libye a démenti dimanche  "héberger et entraîner" des dissidents tchadiens, comme l’a affirmé samedi le  président tchadien Idriss Deby dans une interview à une télévision arabe.    "Le ministère de la Défense s’étonne des déclarations du président tchadien  et les rejette en bloc ", déclaré le porte-parole de ce ministère Adel  al-Barassi cité par l’agence libyenne Lana.    "La nouvelle Libye est soucieuse d’entretenir de bonnes relations avec tous  les pays notamment ceux du voisinage", a ajouté M. al-Barassi qui précise que  le ministère de la Défense "se penche actuellement sur la reconstruction de  l’armée libyenne et le développement des institutions militaires pour préserver  la sécurité et la souveraineté de la Libye".    Le président tchadien Idriss Deby a affirmé samedi dans une interview à la  chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera que "la Libye abrite des camps  d’entraînement de mercenaires tchadiens qui lui sont opposés et qui cherchent à  déstabiliser son pays".    En décembre, la Libye a décidé la fermeture de ses frontières avec ses  quatre voisins du sud: l’Algérie, le Niger, le Tchad et le Soudan, en raison de  la détérioration de la sécurité dans le sud du pays, décrété "zone militaire  fermée. 
   

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close