Monde

La Libye depuis l'offensive de la coalition internationale

  •    – 19 MARS 2011: Offensive de la coalition menée par Washington, Paris et Londres, après le feu vert de l’ONU. Frappes aériennes françaises, puis tirs de missiles de croisière américains et britanniques.
  •    
  •    – 20: Raids près de Benghazi (est), fief rebelle attaqué par les loyalistes.
  •    
  •    – 21: L’armée régulière recule jusqu’à Ajdabiya (est).
  •    
  •    – 24: Après l’embargo sur les armes, l’Otan chargée de faire respecter la zone d’exclusion aérienne.
  •    
  •    – 25: Le Qatar et les Emirats arabes unis, seuls pays arabes à participer à l’opération.
  •    
  •    – 26-28: Soutenus par les frappes internationales, les insurgés avancent vers l’Ouest, reprennent Ajdabiya et Brega, puis Ras Lanouf (site pétrolier) et Ben Jawad. Ils sont stoppés à 60 km de Syrte (360 km à l’est de Tripoli).
  •    
  •    – 29: Réunion à Londres du groupe de contact chargé de préparer "l’après-Kadhafi": divergences sur les conditions du départ de Kadhafi.
  •    Un diplomate français et un émissaire américain prennent leurs fonctions à Benghazi.
  •    
  •    – 30: Ras Lanouf repris aux rebelles.
  •    Le ministre des Affaires étrangères, Moussa Koussa, fait défection à Londres.
  •    
  •    – 31: L’Otan prend toutes les commandes de l’opération "Protecteur unifié".
  •    
  •    – 1er AVRIL: L’Otan tue par erreur 9 rebelles et 4 civils près de Brega.
  •    
  •    – 3: Démission d’Ali Triki, "monsieur Afrique" du colonel Kadhafi.
  •    
  •    – 4: Après la France et le Qatar, l’Italie reconnaît le Conseil national de transition (CNT, direction de la rébellion).
  •  
  •    Le CNT rejette la proposition des fils de Kadhafi d’une transition vers une démocratie constitutionnelle menée par l’un d’eux.
  •    
  •    – 5: 6e jour de combats autour du port pétrolier de Brega.
  •    Le régime prêt au dialogue si la rébellion dépose les armes.
  •    30% des capacités militaires libyennes détruites à ce jour.
  •    Abdelati Obeidi, nouveau chef de la diplomatie libyenne.
  •    
  •    – 6: Les rebelles accusent l’Otan de "laisser mourir" les habitants de Misrata (ouest), pilonnée depuis un mois et demi par l’armée régulière. L’Otan promet sa protection, l’ONU demande une trêve.
  •  
  •    Une première cargaison de pétrole sous contrôle rebelle quitte la région de Tobrouk.
  •    Washington somme Kadhafi de partir.
  •    
  •    – 7: Rumeurs d’attaque d’Ajdabiya: des milliers de personnes fuient vers Benghazi.
  •    Un raid de l’Otan fait au moins quatre morts entre Brega et Ajdabiya.
  •    Un bateau avec aide médicale et vivres accoste à Misrata.
  •    Quatre journalistes arrêtés le 5 par l’armée régulière dans l’Est (presse américaine).
  •    
  •    – 8: L’Otan "regrette" sa bavure de la veille.
  •    Tirs des soldats loyalistes à l’entrée ouest d’Ajdabiya, repli des rebelles.
  •    Combats à Misrata (ouest): quatre personnes sont tuées par des tirs sur des maisons, selon un porte-parole des rebelles.
  •    L’Union européenne se dit prête à apporter une aide humanitaire à Misrata.
  •    
  •    – 9: Violente explosion à Ajdabiya (est).
  •    Les forces gouvernementales bombardent l’ouest de la ville, entraînant la fuite des insurgés.
  •    Les forces loyalistes repoussent une offensive des rebelles près de Brega (est).
  •    Des avions britanniques ont bombardé la veille des chars de l’armée libyenne près de Misrata et d’Ajdabiya, annonce Londres.
  •    Un navire affrété par la Croix-Rouge (CICR) accoste à Misrata.
  •         
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!