En direct

La nationalisation des hydrocarbures a amené Sonatrach à "relever les défis qui s'imposaient"

La prise de contrôle par l’Algérie de ses gisements d’hydrocarbures le 24 février 1971, a amené la compagnie nationale Sonatrach à relever les défis qui s’imposaient a affirmé lundi le ministre de l’Energie et des mines, Youcef  Yousfi soulignant que le groupe pétrolier est aujourd’hui totalement intégré de l’Amont à la commercialisation.Sonatrach réalise des performances appréciables et les résultats de l’année 2013, notamment en matière de renouvellement des réserves, sont "très prometteurs",  a souligné le ministre dans un entretien à l’APS à l’occasion de la célébration du 43e anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures.Concernant la sécurité des complexes de production d’hydrocarbures et en particulier du complexe gazier de Tiguentourine (Illizi), ciblé par un attentat terroriste en janvier 2013, M. Yousfi a affirmé que "les techniciens et experts étrangers travaillant sur les sites de production ainsi que les compagnies, sont soucieux autant que nous, des conditions sécuritaires".Le ministre de l’Energie et des mines a réitéré et confirmé que les services de sécurité algériens déploient tous les efforts nécessaires, humains et matériels, afin que toutes les installations ainsi que le personnel y travaillant, soient parfaitement sécurisés."Le redéploiement de ces efforts ne concerne pas seulement le champ de Tiguentourine, mais toutes les installations énergétiques du pays",  a-t-il précisé."Des mesures spécifiques sont donc prises avec les autorités afin d’éviter qu’une telle tragédie ne se reproduise à l’avenir, et de fournir aux partenaires une assurance maximale dans le domaine de la sécurité de leur personnel", a encore ajouté M. Yousfi.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!