En direct

La nationalité algérienne exigée pour l'accès à la fonction publique (Louh)

 Le ministre de la justice Tayeb Louh, a rappelé aujourd’hui, mardi 13 décembre, à Alger que les lois en vigueur exigeaient la jouissance de la nationalité algérienne nonobstant les emplois à occuper notamment dans la fonction publique et le corps des ambassadeurs.

“Les lois actuellement en vigueur exigent la jouissance de la nationalité algérienne pour l’accès à différents postes notamment dans la fonction publique et le corps des ambassadeurs”, a indiqué M. Louh qui répondait aux préoccupations des membres du Conseil de la nation concernant l’élargissement de la liste des fonctions et hautes responsabilités de l’Etat exigeant la jouissance exclusive de la nationalité algérienne.

 Il a expliqué que la loi fixant les hautes responsabilités de l’Etat et les fonctions politiques exigeant la jouissance exclusive de la nationalité algérienne “intervient en application de l’article 63 de la Constitution et ne prévoit pas de nationalité acquise ou d’origine”.

 “La liste des fonctions supérieures de l’institution militaire est déterminée par ce texte de loi qui maintient dans sa clause relative aux hautes responsabilités militaires arrêtées par voie règlementaire”, ce qui signifie, a-t-il ajouté que “toutes les hautes responsabilités militaires créées en vertu de règlements intérieurs sont régies par cette loi”. 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!