Monde

La police du Hamas ferme l'unique opérateur mobile à Gaza

 La police de la bande de Gaza, dirigée par le mouvement islamiste Hamas, a fermé mardi matin les bureaux de l’unique compagnie de téléphonie mobile de l’enclave palestinienne, accusée de fraude fiscale.

 Selon des experts, cela pourrait signifier la cessation de toutes les activités mobiles dans ce petit territoire où vivent 1,8 million d’habitants. Les policiers ont fermé le quartier général de la compagnie Jawwal dans l’ouest de la ville de Gaza et y ont apposé des affiches proclamant « le siège de la compagnie Jawwal est fermé sur ordre du procureur général ». Ce dernier avait ordonné cette fermeture la semaine dernière « pour évasion fiscale ».

 Après cette fermeture, Palestine Télécom, dont dépend Jawwal, a fermé l’ensemble de ses enseignes, « pour protester contre la fermeture du QG » de Jawwal, a expliqué un cadre du groupe, sous le couvert de l’anonymat. Ammar Al-Eker, dirigeant de Jawwal, a estimé dans un communiqué publié depuis le siège de sa compagnie à Ramallah, en Cisjordanie occupée, que la fermeture du QG à Gaza était « un coup dur porté directement aux intérêts des citoyens, qui vient s’ajouter aux souffrances des Gazaouis ». Jawwal, a-t-il ajouté, « respecte la loi ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close