Monde

La Russie coupe le gaz à l'Ukraine

La Russie a mis sa menace à exécution lundi en décidant de conditionner ses livraisons de gaz à l’Ukraine à un règlement préalable, ce qui va se traduire par une interruption des fournitures à Kiev, a annoncé le géant gazier Gazprom.

 

L’ultimatum imposé à Kiev pour régler une dette atteignant au total 4,5 milliards de dollars ayant expiré à 06H00 GMT, "Gazprom, en vertu du contrat en vigueur, est passé à un système de prépaiement pour les livraisons de gaz à Naftogaz", indique le groupe russe dans un communiqué.

"Aucun paiement pour juin n’a été effectué. A partir de ce jour, la société ukrainienne ne recevra plus que les volumes qu’elle aura payés", est-il ajouté, sans préciser quelles étaient les conséquences immédiates.

Kiev a refusé la hausse des prix décidée par Moscou après l’arrivée au pouvoir de dirigeants pro-occidentaux fin février, conséquence de la chute du président prorusse Viktor Ianoukovitch : les 1.000 mètres cubes de gaz sont alors passés de 268 à 485 dollars, un prix sans équivalent en Europe. Dans sa "dernière offre", Moscou a proposé 385 dollars.

Une nouvelle séance de négociation dimanche soir à Kiev s’est terminée sur un échec.

 

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *