En direct

La sécurité de la région ne peut être confiée à des parties étrangères (Gaïd Salah)

Les questions sécuritaires, à l’instar de la lutte anti-terroriste, ne peuvent être confiées à des parties étrangères dont les desseins ne servent pas les intérêts des pays membres du CEMOC (Algérie, Mali, Mauritanie et Niger), a indiqué le porte parole de la réunion du CEMOC.

Il a en outre précisé que cette réunion, qui revêt une importance majeure et intervient au moment opportun notamment dans la conjoncture que connaît la région, vient renforcer la coopération entre les pays membres qui ont saisi cette occasion pour évaluer ce qui a été déjà réalisé en faveur du rétablissement de la paix et de la stabilité dans la région.

Concernant le rôle de l’Algérie, le même interlocuteur a indiqué que le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, a réaffirmé son engagement dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé tout en soulignant son attachement à la coordination des efforts avec les pays membres.

Le colonel Mabrouk Sebaa a affirmé, dans ce contexte, que les unités de l’ANP déployées sur les frontières Est et Sud, depuis le 10 juin dernier, date à laquelle l’Algérie est devenue présidente en exercice du CEMOC, ont réalisé des résultats probants en matière de lutte antiterroriste.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!