Sports

La semaine athlétique: Usain Bolt battu !

  •    Après deux ans d’invincibilité et 14 lignes droites remportées consécutivement, Bolt a cédé face à son dauphin officiel dans les bilans chronométriques (9.58 pour Bolt, 9.69 pour Gay) et au palmarès des Mondiaux-2009.
  •    
  •    Bolt. Piste maudite ! Le triple champion du monde et olympique n’avait plus perdu depuis 2008 et une deuxième place derrière son compatriote Asafa Powell. Cette fois, c’est l’Américain Tyson Gay qui s’est chargé de rendre "L’Eclair" plus humain. Plus surprenant que la défaite -Bolt ne cessait de répéter qu’il n’était pas invincible-, c’est le chrono qui interpelle. 9.97 ! Un exploit pour la plupart des sprinteurs -Christophe Lemaitre a un record de France en 9.98- mais une déroute pour Bolt. "Mauvais départ", "10 premiers mètres pourris", "pas de puissance". Bolt a rarement été aussi lent. Et ses grimaces dès les 20 premiers mètres montrent que sa forme en cette saison sans grand rendez-vous n’est pas au sommet.
  •    
  •    Choc. Décevant et lui-même déçu par sa médaille de bronze européenne au triple saut, Teddy Tamgho a donné des explications jeudi à Stockholm. Le troisième performeur mondial de l’histoire (17,98 m en juin) s’est dit "cuit psychologiquement par un incident qui a eu lieu pendant l’échauffement" et qui aurait pu lui valoir une grave blessure. Quelques minutes avant la finale, pour laquelle il était le grand favori, le Français a glissé sur la planche d’appel et sa jambe a "tourné". "J’ai eu peur. J’ai prié sur la pelouse pendant 5 minutes. J’étais en état de choc. Nerveusement, je n’étais plus là", a-t-il confié. L’actuel N.1 mondial s’est remis dans le bond sens vendredi en s’imposant à Stockholm (17,36 m).
  •    
  •    Gatlin. Après quatre ans de suspension pour dopage, le sprinteur américain Justin Gatlin a fait mardi son retour sur les pistes. Pas vraiment le bienvenu dans les grands meetings -comme beaucoup d’anciens dopés- le champion olympique 2004 du 100 m a choisi l’Estonie. La victoire était attendue -sans adversaire digne de ce nom- mais le temps (10.24 en finale et 10.34 en série) est encore loin de ceux des cadors. Il va lui falloir encore beaucoup de travail avant de prétendre rejouer dans la cour des grands.
  •    
  •    A venir. Cette semaine est marquée par la réunion de Londres vendredi et samedi. Cette épreuve comptant pour la Ligue de diamant ne se déroulera pas dans le stade olympique des JO-2012 mais à Crystal Palace. Parmi les stars attendues, l’Américain Tyson Gay, tombeur vendredi de Usain Bolt. Le Jamaïquain Asafa Powell, forfait à Stockholm, devrait être présent si son dos est rétablie. Quant à Bolt, il a renoncé pour une question financière. Les impôts britanniques seraient trop gourmands avec "L’Eclair".
  •         
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!