En direct

La situation en Libye inquiète les pays voisins

Les participants ont exprimé "leur profonde inquiétude" quant aux derniers développements survenus en Libye et leurs répercussions sur la sécurité et la stabilité de ce pays ainsi que sur les pays voisins", selon un communiqué diffusé par l’agence algérienne APS.

La réunion des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye (Algérie, Tunisie, Egypte, Tchad, Niger) s’est tenue en marge de la 17ème conférence ministérielle du Mouvement des non-alignés avec la participation du Secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil Al-Arabi, et de la présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Nkosana Damini-Zuma.

Les ministres ont appelé "toutes les parties et les forces vives" libyennes à "cesser les actes de violence et à faire prévaloir le dialogue" et "arrêter l’effusion de sang à la faveur d’une paix civile, garante de la sécurité des citoyens libyens face à toutes les tentatives visant la déstabilisation de la Libye et menaçant la sécurité des pays voisins et la région".

Ils ont souligné "l’intérêt particulier" accordé à la sécurisation des frontières avec la Libye ainsi qu’à la coopération et à la coordination dans le domaine de la lutte antiterroriste, du trafic d’armes et de drogue et d’émigration clandestine.

Des élections législatives sont prévues le 25 juin en Libye, sur fond de violences meurtrières quotidiennes et de profonde crise politique.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!