Economie

La subvention de l'huile et le sucre coûtera 3 milliards de dinars au trésor public

  •    Les émeutes qui ont éclaté le 5 janvier ont fait cinq morts, 800 blessés et ont conduit à plus d’un millier d’arrestations.
  •    Le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, avait appelé dimanche les grossistes à respecter les prix fixés par l’Etat à 90 dinars (0,90 euro) pour le kg du sucre et à 600 dinars (6 euros) pour le bidon de 5 litres d’huile.
  •    Il avait assuré qu’ils "recevront de la part des producteurs des chèques de ristourne", couvrant le différentiel des prix qui avaient atteint les seuils respectifs de 140 DA (1,40 euro) et 975 (9,75 euros) dinars dans certains quartiers d’Alger.
  •    A leur tour, les producteurs recevront un chèque de l’Etat qui  "dispose  des moyens financiers pour intervenir dès qu’il s’agit de la protection du pouvoir  d’achat des citoyens", selon le ministre.
  •    
  • Ennahar

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close