Monde

La Tunisie ne sera pas une base militaire pour lancer des attaques contre Daech en Libye

 Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Taïeb Baccouche, a affirmé dimanche que l’adhésion de son pays à la coalition internationale contre “Daech” s’inscrivait dans le cadre de la coopération dans le domaine des renseignements et que son pays ne sera pas une base militaire pour lancer des attaques contre Daech en Libye.

“La lutte contre le terrorisme exige une coopération internationale et une coordination sécuritaire avec tous les pays et institutions concernés notamment les pays voisins de la Libye tels l’Algérie et l’Egypte, “partenaires importants dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme”, a précisé le ministre tunisien des AE dans des déclarations à la presse.

S’agissant des Tunisiens membres de groupes extrémistes à l’étranger désireux retourner au pays, M. Baccouche a estimé que cette question “relève de la sécurité du pays et intéresse tous les partis politiques et les forces vives du pays”, assurant que les personnes impliquées dans des actes terroristes à l’étranger feront l’objet de poursuite.

Par ailleurs, M. Baccouche s’est dit optimiste quant à la formation prochaine d’un gouvernement d’union nationale en Libye, un gouvernement qui soit capable, a-t-il ajouté, d’instaurer la sécurité sur l’ensemble du territoire tunisien . Le ministre tunisien des AE a en outre rappelé les mesures prises afin de sécuriser les frontières.

 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *