Sports

Lait frelaté: des parents de petites victimes appellent à l'aide

  •    "Le problème de la mélamine dans la nourriture est nouveau et personne n’a d’information scientifique", a souligné Jiang Yalin, 33 ans, mère d’un bébé rendu malade par l’ingestion de lait trafiqué.
  •    "Nous voulons des recherches sur les dégâts possibles", a-t-elle ajouté.
  •    La conférence de ce petit groupe de parents s’est tenue dans la rue après que les organisateurs eurent essuyé un refus de l’hôtel qui devait les accueillir.
  •    La manifestation a été surveillée par trois voitures de police et filmée par des hommes en civil mais s’est déroulée sans interruption.
  •    En revanche, cinq autres personnes ont été interpellées la veille de sa tenue, selon l’une d’elle, Zhao Lianhai, joint par téléphone.
  •    "Nous avons été interpellés hier soir (jeudi) dans la rue et emmenés dans cet endroit", dans le sud de Pékin, à dit Zhao dont le téléphone n’a pas été confisqué.
  •    "La police ne nous a pas expliqué les raisons de notre détention. Nous avons demandé plusieurs fois à être relâchés immédiatement, sans obtenir de réponse", a-t-il ajouté.
  •    La police de Pékin n’a pu être jointe par l’AFP.
  •    La mélamine, utilisée dans l’industrie du plastique, a été décelée en septembre dans les produits de 22 compagnies laitières en Chine. Elle a tué six enfants, en a rendu malades 294.000, et a valu aux produits chinois contenant du lait des interdictions d’importation à travers le monde.
  •    
  • Ennahar/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!