En direct

L’Algérie annule plus de 500 millions de dollars de dettes détenues sur l’Irak et le Yémen

Le gouvernement algérien annonce qu’il a procédé, depuis 2010, à l’instar des mesures prises en faveur de quatorze pays membres de l’Union Africaine, à l’annulation des dettes détenues sur deux Etats membres de la ligue des Etats arabes, en l’occurrence l’Irak et le Yémen, pour un montant supérieur à 500 millions de dollars, a-t-on indiqué samedi auprès du ministère des Affaires étrangères.Ce geste "intervient dans la continuité du soutien de l’Algérie à l’endroit des peuples arabes en particulier, dans les situations qui nécessitent des actions de solidarité immédiates, notamment comme appui à la reconstruction et aux efforts de développement économique et social", a précisé à l’APS le porte-parole du MAE, Amar Belani.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!