Economie

L'Algérie cessera d'importer du ciment d’ici 3 à 4 ans

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
L’Algérie devrait cesser d’importer du ciment d’ici 3 à 4 ans, et ce, grâce au renforcement de ses capacités de production nationale, a affirmé dimanche à Alger le ministre du Développement industriel et de la promotion de l’investissement, Amara Benyounes. "Je rassure les Algériens que d’ici 3 à 4 ans, on n’aura plus de crise de ciment et on arrêtera même son importation définitivement", a-t-il déclaré en marge de la signature d’une convention d’investissement entre une entreprise algérienne privée, Hodna Cement Compagny (HCC) et son partenaire sud-africain Pretoria Portland Cement Limited (PPC). Le ministre s’est montré très optimiste quant à l’amélioration des capacités de production nationale du ciment. "Nous savons tous qu’il y a, en Algérie, une crise du ciment, mais grâce à des partenariats pareils, on va mettre un terme à cette crise", a-t-il estimé, annonçant le lancement d’une dizaine de projets de réalisation de cimenteries en 2014. "Ces cimenteries devront entrer en production fin 2016-début 2017", a précisé le ministre, selon qui, l’Algérie projette d’exporter ce matériau de construction à partir de 2017.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *