Economie

L'Algérie choisit un cabinet d'affaires international pour évaluer Djezzy

  •    "Le cabinet Sherman and Sterling LLP France a remporté +provisoirement+ l’appel d’offres international pour l’accompagnement de l’opération  d’acquisition, par l’Etat algérien, de l’entreprise de téléphonie mobile Orascom Telecom Algérie (OTA, Djezzy), en vertu du droit de préemption", a précisé le ministère.
  •  
  •    Ce cabinet a soumissionné à la commission nationale des marchés ses services pour un montant de 2,155 millions de dollars et offert un délai de 100 jours pour l’achèvement de l’opération d’évaluation d’OTA, selon le ministère.
  •  
  •    Neuf autres cabinets conseil et banques d’affaires avaient présenté en novembre des offres pour accompagner le ministère des Finances dans l’opération d’évaluation de Djezzy.
  •  
  •    Cette évaluation est au centre d’une bataille entre OTH (Orascom Télécoms holding) et le gouvernement algérien, qui veut faire jouer son droit de préemption pour en prendre le contrôle.
  •  
  •    Le groupe égyptien a évoqué en novembre dernier la possibilité d’un recours à un arbitrage international en cas de désaccord persistant.
  •  
  •    Le ministre algérien de la Poste et des technologies de l’Information Moussa Benhamadi avait estimé qu’il s’agissait "de spéculations de la part  du propriétaire".
  •  
  •    "Il est normal qu’il cherche à vendre son entreprise à un prix élevé. C’est l’évaluation du bureau d’étude et le marché qui vont déterminer la valeur réelle de Djezzy", avait-il précisé.
  •  
  •    Fin octobre, le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a confirmé que son pays était déterminé à racheter Djezzy à OTH, lui-même en cours de rachat pour être intégré au groupe russo-norvégien Vimpelcom, "quels que soient les obstacles"
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!