En directAlgérie

L’Algérie contribue de façon considérable au développement de l’énergie en Afrique

L’Algérie contribue de façon considérable au développement de l’énergie sur le continent africain notamment dans le partage d’expériences dans ce domaine, a déclaré à Alger Mme Namira Najm, ambassadrice conseillère juridique de l’Union Africaine (UA), lors d’une conférence de presse.

« On ne peut pas trouver mieux que l’Algérie dans le domaine de l’énergie (…) abriter le siège de la Commission de l’UA de l’énergie, est une forme de soutien majeur à l’UA notamment dans la fourniture de tous les moyens et privilèges pour assurer un bon fonctionnement de la Commission », s’est félicitée Mme Nejm, lors d’une conférence de presse animée jeudi soir.

Un accord de siège de la Commission africaine de l’Energie (AFREC), créée en 2001 et active depuis 2008, a été signé mercredi à Alger, par Mme Namira Najm, ambassadrice conseillère juridique de l’UA et le Directeur général du Protocole au ministère des Affaires Etrangères (MEA), M. Magramane Lounès. La Commission, dont le siège se trouve à Alger (Hydra), est dirigée par le soudanais Rachid Ali Abdallah, chef exécutif.

« L’Algérie est parmi les leaders mondiaux dans le domaine de l’énergie et par son expérience elle contribuera de façon considérable au développement de l’énergie sur le plan régional et continental notamment dans le rapprochement entre les pays africains pour mettre en place un plan de travail global pour la protection de l’énergie », a poursuivi Mme Nejm.

La Commission a pour missions l’élaboration des politiques, des stratégies et des plans de développement de l’énergie sur la base des priorités de développement sous-régional, régional et continental et l’indication des voies et moyens de leur mise en œuvre, lit-on sur son site Web.

Elle se charge également de la Conception, l’élaboration et l’actualisation d’une banque de données continentale dans le domaine de l’énergie, ainsi que de la promotion de la diffusion rapide des informations et de l’échange d’informations entre les Etats membres et les Communautés Economiques Régionales.

La création de l’AFREC avait été décidée par la Conférence des ministres africains de l’Energie, organisée par l’OUA en avril 2001 à Alger.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close