En direct

L’Algérie décidé à acquérir Djezzy

  • Le ministre algérien, dans un entretien au quotidien Ennahar, hier lundi, en marge du cinquantième anniversaire de la création de l’OPEP au siège du ministère de l’énergie et des mines, que le gouvernement avait pris des décisions et engagement en ce qui concerne Orascom Télécom Algérie (Djezzy), et d’ajouter que quelles que soient les déclarations du directeur exécutif de Vimpelcom, Alexandre Izosimov,  celles-ci n’auront aucun impact sur la position du gouvernement  algérien. « Vimpelcom est libre de faire des déclarations, et quelles que soient les menaces proférées contre le gouvernement algérien, cela n’aura aucun effet sur nos positions sur Djezzy Vimpelcom », a-t-il dit.
  • La réponse du premier responsable du secteur de la poste et des nouvelles technologies de la communication vient deux jours après les déclarations du patron de Vimpelcom, sous forme de menaces de porter plainte contre le gouvernement algérien qui tient à acquérir les actions de Djezzy dans le cadre du droit de préemption. Celui-ci avait déclaré : « nous recourrons à la justice dans le cas où le gouvernement algérien propose un prix bas, nous défendrons nos intérêts »
  • Les dernières menaces d’Alexandre Izosimov venaient suite aux déclarations de Mohamed Benmeradi, ministre de l’industrie et de la promotion des investissements, faites à l’occasion de la visite du président russe Medvedev en Algérie, lorsqu’il a insisté sur la détermination de l’Algérie à acheter les actions de Djezzy et le droit de préemption.
  • Le gouvernement algérien avait considéré le prix proposé par Vimpelcom pour la vente de Djezzy, estimé à 7,8 milliards de dollar, exagéré, selon les déclarations d’Alexandre Izosimov qui a fait savoir que le recours à la justice était la seule solution.
  •  
  • Le gouvernement a fait son choix…Djezzy sera algérien
  •  
  • Le gouvernement algérien est décidé à poursuivre l’application de la loi, notamment le droit de préemption pour l’acquisition de la filiale Orascom Télécom Algérie (OTA).
  •  
  • L’Algérie lance le processus d’acquisition de Djezzy
  •  
  • L’acquisition de l’opérateur Djezzy par l’Etat algérien se précise. Le ministère des Finances a lancé, lundi 11 octobre, un appel d’offres international restreint pour sélectionner une banque d’affaires ou un cabinet d’expertise.
  •  
  • Le but : accompagner l’Etat dans le choix d’un partenaire étranger pour l’acquisition de la société Orascom Télécom Algérie (OTA). Cette démarche signifie que l’Etat algérien se dirige vers l’option d’une acquisition de Djezzy en partenariat avec un opérateur international, selon la formule 51/49. L’opération de choix d’une banque ou d’un cabinet d’expertise sera clôturée le 24 novembre.
  •  
  • L’opérateur de téléphonie mobile Djezzy est passé entre les mains du groupe russe Vimpelcom qui a fusionné avec Weather Investments, la maison mère d’Orascom Telecom Holding (OTH). Cette fusion a permis à Vimpelcom de détenir 51,7% d’OTH, maison mère de Djezzy. En visite la semaine dernière à Alger, le patron de Vimpelcom a fixé à 7,8 milliards de dollars le prix d’acquisition de Djezzy. Le gouvernement algérien ne s’est pas encore prononcé publiquement sur cette offre.
  •  
  • Ennahar/ Mohamed Bousri

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!