En direct

L’Algérie envisage de réaliser une importante usine de production d’électricité

Le ministre de l’Energie et des mines, Youcef Yousfi, a fait état dimanche soir à Batna, de démarches actives en vue de la réalisation, en Algérie, d’une ‘‘importante usine de production d’énergie électrique, unique en Afrique et dans le monde arabe’’.Le ministre qui s’exprimait au cours d’une séance de travail qui a rassemblé les cadres de son secteur, a indiqué que cette centrale destinée à produire 8.400 mégawatts, sera construite par General Electric, une entreprise américaine avec laquelle des ‘‘négociations sont menées en vue d’aboutir à un contrat’’.M. Yousfi a également indiqué que des perturbations dans l’alimentation pourraient être enregistrées durant l’année 2014, au regard de la hausse de la consommation, si les projets en cours de réalisation de nouveaux équipements n’étaient pas achevés. En revanche, a-t-il ajouté, de nombreux projets entreront en fonction en 2015 et 2016.Le ministre, évaluant les besoins en énergie électrique à ‘‘2.000 et 2.500 mégawatts/an’’, a rappelé les importants investissements consentis par les pouvoirs publics, matérialisés par la mise en chantier à travers le pays de 7.000 transformateurs électriques.Pour l’année en cours, M. Yousfi a annoncé la production de 2.500 mégawatts, ce qui permettra, selon lui, d’améliorer notablement la situation liée à la consommation. L’énergie solaire fournira 400 mégawatts, la wilaya de Batna étant concernée par la réalisation de 3 stations de 20 mégawatts chacune. ‘‘L’on ne peut admettre, aujourd’hui, qu’une wilaya soit couverte à moins de 95 pour cent en matière d’électricité’’, a souligné le ministre.Par ailleurs, s’agissant des mines, le ministre a révélé qu’un projet de loi sera présenté au gouvernement dans la perspective de relancer la recherche et la prospection, notamment pour le plomb et le zinc.Le wali de Batna a présenté, au cours de cette séance de travail, un exposé sur la situation du secteur de l’énergie dans la wilaya, avant que le ministre n’apporte des réponses à certaines préoccupations exprimées par les élus locaux en matière d’énergie.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close