Sports

l’Algérie, la graine des champions

L’Algérie est championne d’Afrique de hand ball, après sa victoire héroique arrachée samedi en finale contre la Tunisie (25-21) à la salle Harcha (Alger) dans un délire indescriptible.

Dix huit ans après son dernier sacre à Cotonou (Benin) en 1996, face au même adversaire, les Algériens renouent avec la consécration continentale, en décrochant de haute lutte une couronne qui l’a boudée près de deux décennies, mais qui a fini par être charmée et courtisée par des joueurs qui en voulaient, et qui ont démontré que l’Algérien est capable de relever tous les défis en dépit des circonstances défavorables.

Placée dans la peau d’un outsider, l’équipe algérienne, qui a été constituée en trois mois à peine, après une longue période d’hibernation du championnat, a réussi à déjouer tous les pronostics et donner une leçon de courage et d’héroisme à tous ses adversaires et en particulier à l’équipe tunisienne, double championne en titre qui a dû céder face à la furia et la détermination des "Verts".

C’est la victoire du coeur, celle d’hommes, joueurs et techniciens qui ont bravé et surmonté tous les obstacles pour redonner au sport national en général et au hand ball en particulier de nouvelles lettres de noblesse.

Quelques mois à peine après la seconde qualification consécutive en coupe du Monde de football, le hand ball algérien écrit une nouvelle page du sport national et plonge le peuple algérien dans la joie et l’allégresse.

"Campeone", "Campeone", l’Algérie reprend sa place, celle d’un champion qu’elle a décrochée à six reprises auparavant et qu’elle n’aurait jamais dû quitter, eu égard aux immenses potentialités et la bravoure de ses enfants.

C’est celle aussi d’une nation qui a toujours su relever tous les défis, tous les challenges, et qui a toujours enfanté de grands champions.

"Campeone", "Campeone", l’Algérie est championne d’Afrique. Que la fête commence.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *