En direct

L’Algérie, pays « incontournable » dans le processus d’instauration de la paix au Sahel

"L’Algérie qui est « sahélienne » est un pays incontournable dans l’instauration de la paix dans la région du Sahel", a indiqué M. Lamamra à l’occasion d’une conférence de presse animée à la veille de 17e conférence ministérielle du Mouvement des pays non-alignés qui se tient à Alger (26-29 mai).

"L’Algérie a plus de 2.400 km de frontières avec les pays du Sahel. Elles est aussi un voisin direct des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)", a ajouté le ministre, soulignant que l’Algérie et les pays de la région ont "des préoccupations et un destin communs".

M. Lamamra a rappelé que l’Algérie a fourni et continue de fournir des aides en tout genre aux pays voisins et à ceux du Sahel, soulignant qu’il y a des "concertations dans divers domaines, notamment en ce qui concerne la sécurité".

A une question sur la Libye, le chef de la diplomatie algérienne a insisté sur le respect de la souveraineté du peuple libyen, regrettant que la situation se soit davantage détériorée du fait du terrorisme qui y sévit.

Selon M. Lamamra une réunion informelle devrait se tenir à Alger, en marge de la réunion ministérielle des non-alignées, et regroupera les pays voisins de la Libye, à savoir l’Algérie, la Tunisie, le Nigeria, le Tchad, le Soudan et l’Egypte. (APS)

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close