En direct

L’Algérie pays "stable et crédible" au grand potentiel de développement

 L’Algérie dispose d’un grand potentiel qui lui permet de se développer d’avantage, a indiqué, lundi à Alger, l’ambassadeur adjoint du Royaume-Uni en Algérie, Bernhard Garside, soulignant qu’elle représente un pays "stable et crédible".

"Nous voulons apporter notre contribution à l’Algérie. C’est un pays stable et crédible, qui a un grand potentiel de développement. Elle constitue également un pays important pour la stabilité dans la région du Maghreb", a déclaré à l’APS M. Garside, en marge d’un séminaire sur la formation en entreprise, organisé par la société britannique Evolia Training.

"Nous voulons et nous tablons sur un partenariat mutuellement rentable. Il y a des pays qui s’installent dans un pays et une fois leurs affaires terminées ils plient bagages et s’en vont. Pour nous, par contre, nous envisageons de tisser un partenariat à long terme", a-t-il affirmé.

M. Garside a souligné "l’énorme progrès "qu’ont connu les relations algéro-britanniques, notamment ces deux dernières années, se caractérisant par l’amorce d’un vrai dynamisme depuis notamment la visite en octobre dernier du ministre britannique des Affaires étrangères en Algérie.

Selon lui, la Grande-Bretagne possède l’expertise, la technicité et le savoir-faire nécessaires qui permettent d’accompagner l’Algérie dans son développement, notamment dans le domaine des énergies renouvelables, la santé et l’éducation.

"Nos relations s’améliorent rapidement. Nous pouvons construire des hôpitaux et fournir des équipements ultramodernes. Nous avons d’ailleurs soumis des propositions au ministère de la Santé qui en a manifesté de l’intérêt", a-t-il fait savoir.

M. Garside a estimé qu’il n’y avait pas d’obstacle à l’investissement en Algérie, soulignant qu’il y avait plutôt une "concurrence accrue" entre les différents opérateurs présents en Algérie, d’où la nécessité pour la partie britannique de se redéployer d’avantage pour démontrer que son expertise constitue "la meilleure pour apporter sa contribution à l’Algérie".

Pour sa part, le responsable de la société britannique Evolia training, Kevin Toch, en charge de la formation pour la formation en entreprise, le choix de venir s’installer en Algérie est loin d’être fortuit. "C’est le premier pays, en dehors de l’Union européenne où nous nous installons. Le marché algérien offre des opportunités inestimables pour l’investissement. Le climat des affaires est propice et stable", a-t-il relevé.

"L’Algérie, en plus du grand potentiel qu’elle recèle, possède une volonté de progrès réelle et une situation géographique stratégique en Afrique et au Maghreb", a-t-il souligné. Pour lui, le développement des capacités individuelles est la clé du développement, soulignant la nécessité d’opter pour la formation de qualité pour être opérationnel sur le terrain, une fois la formation en question terminée.

"Nous sentons cette volonté d’apprentissage. Les Algériens sont conscients que l’acquisition de nouvelles techniques et de stratégies lui assureront un meilleur avenir et une meilleure compétitivité dans un marché de plus en plus compétitif", a relevé M. Toch.

Evolia Traininng est un fournisseur de la formation en entreprise dans le marketing, la gestion, la finance et de la comptabilité notamment. L’entreprise conçoit également et offre des cours particuliers "bien adaptés" pour répondre à des besoins spécifiques des employés et d’organisation.

 
 

 Algerie – ennaharonline

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!