SociétéAlgérie

L’Algérie rejette la décision de la Commission de l’application des normes de l’OIT quant à l’envoi d’une délégation

Algérie – La délégation algérienne participant aux travaux de la Conférence internationale du travail à Genève a rejeté la décision de la Commission de l’application des normes de l’Organisation internationale du travail (OIT) relative à l’envoi dans le pays d’une délégation de haut niveau en dépit de la fourniture, par la partie algérienne, de « toutes les informations à même de contribuer à l’éclairer concernant les observations » qui lui ont été adressées.

La délégation algérienne rejette « officiellement » cette décision « sur le fond et la forme », indique un communiqué du ministère du Travail.

Le représentant de la délégation algérienne a estimé, lors de son intervention, que cette décision « est une grave dérive qui porte atteinte à l’impartialité de la Commission et à sa crédibilité, ce à quoi l’Algérie a, mainte fois, attiré l’attention lors des précédentes sessions », ajoute encore la même source.

Pour exprimer son rejet, la délégation algérienne s’est immédiatement retirée des travaux de la Commission.

Elle a fait part du « mécontentement de l’Algérie à l’égard de ces pratiques qui constituent une atteinte à la souveraineté nationale et à l’indépendance de la magistrature algérienne et contraires à la réalité du paysage syndical pluraliste en Algérie et à l’expérience algérienne en matière de dialogue social, qui a été maintes fois saluée par l’OIT, souligne le communiqué.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close