Monde

L'Allemagne et le buste de Néfertiti

  • Le Musée égyptien à Berlin, est préoccupé par le fait qu’il pourrait faire l’objet d’une réclamation de la part de l’Egypte pour récupérer le célèbre buste de la reine Néfertiti à la suite de l’apparition de nouvelles informations sur la manière dont l’Allemagne a pris l’inestimable œuvre d’art antique.
  • SPIEGEL, qui détient un document écrit en 1924, dans lequel le secrétaire de la Société allemande d’Orient (DOG) donne un compte rendu d’une réunion le 20 janvier 1913 entre un haut fonctionnaire égyptien et l’archéologue allemand Ludwig Borchardt, qui a trouvé le buste au cours d’une fouille en 1912.
  • Le secrétaire avait été présent lors de cette réunion pendant laquelle il a été consenti le partager du butin de la fouille entre l’Allemagne et l’Égypte sur une base 50-50. Borchardt, le témoin a indiqué, "On a voulu garder le buste pour nous". Il a présenté une photographie qui ne montre pas bien Néfertiti.
  • Le buste, emballé dans une boîte dans une pièce peu éclairée lorsque inspecteur en chef des antiquités d’Egypte, Gustave Lefebvre, lu les divers documents d’art trouvés dans les fouilles. Il ne sait pas si Lefebre avait retiré le buste hors de la boîte dans le but de tromper l’inspecteur. Borchardt a constaté que le buste était fait de gypse, alors qu’en fait, il est constitué d’une base de calcaire sous une couche de stuc.
  • Ennaharonline / SPIEGEL ONLINE
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close