En direct

Lamamra condamne l'attentat à la voiture piégée devant l'ambassade d'Algérie à Tripoli

   "Nous savons que tout attentat ciblant un poste diplomatique est un crime au regard du Droit international et nous condamnons énergiquement tout acte attentatoire à l’ambassade d’Algérie ou aux autres postes diplomatiques algériens en Libye et ailleurs", a affirmé le chef de la diplomatie algérienne en marge d’une rencontre avec  la coordination des parties au dialogue pour le règlement de la crise malienne au siège du MAE.

   "Concernant la Libye, nous sommes engagés dans un processus de facilitation pour amener les frères (libyens) à adopter la voie du dialogue et de la réconciliation dans la perspective d’une solutions globale et unificatrice", a fait savoir le ministre.

   Il a réaffirmé le soutien au dialogue interlibyen soulignant que l’Algérie se félicitait des avancées réalisées à Genève sous l’égide des nations unies.

   "Nous souhaitons que l’adhésion à cette dynamique se généralise et que les hostilités cessent afin qu’il soit possible de former un gouvernement", a encore soutenu M. Lamamra ajoutant que l’Algérie persévérera dans ce devoir (facilitation du dialogue interlibyen).

   "C’est non seulement un devoir envers le peuple libyen frère mais aussi une obligation dans le cadre des exigences de paix et de stabilité dans notre région ", a renchéri le MAE.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!