En direct

Lamamra insiste sur la validité des principes du Mouvement des Non alignés

 Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra est intervenu dans les travaux de la réunion ministérielle préparatoire au XVIIème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres du Mouvement des Non alignés, à l’Ile Margarita (Venezuela), les 15 et 16 septembre 2016.

 Le ministre d’Etat a notamment insisté sur la validité des principes du Mouvement dont l’Algérie est membre fondateur. Il a rappelé l’apport historique du non-alignement à l’émancipation de la majorité de ses pays membres de la colonisation et rendu hommage au président Hugo Chavez, continuateur de l’oeuvre des pères fondateurs du Mouvement ainsi qu’au rôle des pays d’Amérique Latine qui ont ouvert de nouvelles perspectives au non-alignement après la guerre froide.

 Dans ce contexte, il a souligné que « le soleil du non-alignement ne s’est pas couché à l’ouest, mais que son message continue de bruler avec l’intensité de l’espérance de l’humanité dont il est porteur ».

 Evoquant l’actualité internationale avec ce qu’elle charrie comme défis, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a mis en avant la profonde préoccupation des membres du mouvement face à la situation prévalant en Palestine et lancé un appel en faveur d’une plus grande implication du Mouvement, par fidélité à sa propre histoire, pour une solution juste et durable de ce problème.

 M. Lamamra a, dans le même ordre d’idées, appelé le mouvement à prêter une attention égale à la question de la décolonisation et rester fidèle à la cause des 17 territoires non autonomes répertoriés par les Nations Unis, dont la Sahara Occidental qui se trouve dans le voisinage immédiat de l’Algérie, pour leur permettre d’exercer leur droit indéniable à l’autodétermination conformément à la légalité internationale.

 L’ordre du jour des relations internationales a également été au centre de l’intervention du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale qui, en rappelant les multiples initiatives de l’Algérie depuis 1973 en faveur d’un nouvel ordre international, a insisté sur l’impératif pour les pays membres du Mouvement de devenir les acteurs et les bénéficiaires de la gouvernance mondiale sur les questions de la lutte contre le terrorisme, des questions de l’environnement ainsi que celles touchant à la coopération internationale en faveur du développement durable.

 Il a aussi rappelé que les valeurs référentielles du mouvement notamment l’indépendance, la liberté, la démocratie, l’autodétermination…demeurent les mêmes dans un monde multipolaire. Ces valeurs, a-t-il ajouté, constituent un capital à préserver et à promouvoir.

 Le ministre d’Etat a enfin affirmé que le continent africain se présente comme une locomotive de l’action du renouveau du regroupement et assuré la présidence vénézuélienne de l’appui indéfectible de l’Algérie à son action à la tête du Mouvement des Non alignés, saluant également l’Iran pour sa conduite avisée du Mouvement pour les quatre dernières années.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close