AlgérieCulture

L’animateur Radio Yazid Aït Hamadouche n’est plus

Algérie – Triste nouvelle. L’animateur de la radio chaîne 3, Yazid Aït Hamadouche, est décédé aujourd’hui, mardi 28 août, a appris ALG24 auprès de ses proches.

Le jeune animateur de la célèbre émission radio « Serial Taggeur » est décédé suite à une intervention chirurgicale à l’hôpital de Kouba (Alger), indique notre source, qui précise que Yazid Aït Hamadouche a eu une occlusion intestinale, suite à laquelle il était tombé dans le coma.

Ingénieur en informatique, animateur et même réalisateur, Yazid a ému tous ceux qui l’avaient connu par son engagement dans la société et son attachement à tout ce qui est culturel et artistique.

Paraplégique depuis sa tendre enfance, il a réussi a défier son handicap et forcer le destin.

Tags

Articles en lien

5 Comments

  1. Bonjour,
    Toutes mes condoléances à la famille de défunt et que dieu l’accueil dans son vaste paradis.
    Les funérailles auront lieu au Ruisseau en face Hamoud Boualem à Alger

  2. Salam,
    Honnêtement, je ne connaissais pas Yazid comme je ne suis pas RADIO. Mais il m’a beaucoup impressionné quand je l’ai vu dans une émission il y a quelques jours sur Canal Algérie. Je n’arrive toujours pas à croire qu’on a bien perdu un tel talent. Inna liLLah wa inna Ilayhi radji3oune.

  3. C’est vraiment triste un animateur très professionnel j’aimais beaucoup ses émissions
    Toutes mes condoléances à sa famille et a la chaîne 3

  4. L’algerie vient de perdre un jeune talentueux animateur de la chaîne 3 ,que nous apprécions un peu plus particulièrement par rapport à son amour de son pays,son engagement artistique, son respect et sa tendresse envers ses auditeurs notement les jeunes.ellah yarhmou birahmatihi et l’accueil dans son vaste paradis. Ina lilahi wa ina ilaihi radji3oune.

  5. J’ai l’impression de perdre un proche il s’est tant investi pour les jeunes talents pour les handicapés et dans la lutte contre le sida. C’est tellement triste je partage la douleur de sa famille et pleure cette grande perte pour notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close