AlgérieMonde

L’Arabie saoudite autorise officiellement les femmes à obtenir un passeport sans « tuteur » masculin

Par décision royale, les femmes saoudiennes sont  désormais autorisées à obtenir un passeport sans devoir obtenir l’accord préalable d’un « tuteur »  de sexe masculin, a annoncé jeudi le gouvernement à Ryad.

 » Un passeport sera délivré à tout ressortissant saoudien qui en fera la demande « , a indiqué le quotidien gouvernemental Umm Al Qura. Selon le quotidien proche du gouvernement Okaz et d’autres médias citant les autorités, cette nouvelle règle s’appliquera aux femmes âgées de 21 ans ou plus.

Jusqu’à présent, les femmes en Arabie saoudite doivent obtenir la permission d’un de leurs « tuteurs » – mari, père ou autre parent de sexe masculin – pour se marier, renouveler leur passeport ou sortir du pays.

https://www.alhurra.com/a/%D9%84%D8%A7-%D9%88%D8%B5%D8%A7%D9%8A%D8%A9-%D8%B9%D9%84%D9%89-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%B1%D8%A3%D8%A9-%D8%A7%D9%84%D8%B3%D8%B9%D9%88%D8%AF%D9%8A%D8%A9-/507009.html

Lire aussi : L’Arabie saoudite autorise officiellement les femmes à conduire des voitures

 

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. « Cherchez la femme » dit un propos macho pour signifier que, derrière toute situation pas nette, il y a un cerveau féminin. En fait, la femme n’est qu’un paravent pour des hommes embusqués ; un outil de propagande qui ne dit pas son nom. Y compris dans les sociétés où elles se croient déjà libérées.
    Effectivement, elles sont libérées de la décence, de la fidélité (comme les hommes n’est-ce pas), de la discrétion, de la maternité et tâches domestiques … Mais elles sont surtout aliénées puisqu’elles ne savent plus ce qu’est une vie tranquille dans un foyer durable, auprès d’un compagnon durable, avec une famille durable … Les Saoudiennes y viendront aussi mais pas pour leur bonheur ; pour « les torches de la liberté » qui brûleront leur souche culturelle comme les ailes des papillons nocturnes sont brûlées par les ampoules incandescentes. Comme l’esprit algérien des démocrates algériens s’est dissout dans la morale libérale mondiale …

    Elles vont pouvoir obtenir un passe-port et voyager sans tuteur masculin, soit ; c’était un tantinet rétrograde. Mais rappelez-vous … Rappelez-vous le « combattant suprême » Bourguiba qui, disent les mauvaises langues, aura décrété la libération de la femme tunisienne à seule fin de permettre à la femme qu’il convoitait de demander le divorce pour que lui l’épouse. Ce qui se fit. Cherchez la femme paravent, vous trouverez des hommes. Les Américaines n’y ont pas échappé.
    « Vous connaissez Edward Bernays ? Peu probable : même ceux qui appliquent au quotidien sa théorie ignorent son nom. Ce neveu de Sigmund Freud a appliqué les théories de son oncle pour inventer la propagande. Un de ses clients les plus célèbres fut la marque de cigarettes Lucky Strike, pour laquelle il inventa la manipulation des foules. […] A l’époque, une femme qui fume, c’est mal vu. Très mal vu, …Il faut convaincre les femmes qu’elles doivent fumer pour affirmer leur liberté. I  » https://fr.vapingpost.com/comment-la-propagande-fut-inventee-pour-vendre-des-cigarettes/

    Cherchez donc des hommes derrière cette libéralité au passe-port libérateur. Et peut-être aussi des amitiés indéfectibles du côté du couchant …

    Personnellement, je regrette déjà le jour où, de liberté acquise en liberté revendiquée, les Saoudiennes ne seront plus que des porte-manteaux pour modèles exotiques. Quand leur beau visage ne sera plus bordé par le voile noir qui rehausse une beauté nue (le voile n’est pas mon sujet) et que, étouffée sous des masques toxiques, leur peau s’abîmera dans une laideur programmée.

    L’Arabie Saoudite évoque pour moi une image de film noir dans lequel elle plonge à plat ventre dans une mare aux canards encombrée débordante de promesses d’évasions … Les mauvais esprits ne manqueront pas de voir encore plus loin (c’est un film !!) : des chars gays égaillent les rues fondantes de goudron sous un soleil made in Saoudi Arabia. Des rubans aux couleurs de la Paix universelle sont agités avec passion en signe d’un amour inconditionnel pour l’Autre. Ouvrant fièrement la marche, des gays de souches locales portent au front un signe islamique en guise d’allégeance au dieu altermondialiste vainqueur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close