Economie

L'Arabie Saoudite refuse de réduire son offre du brut

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Dans un rare entretien accordé à l’agence officielle SPA, le ministre du Pétrole Ali al-Nouaïmi a jugé "impossible" d’envisager une réduction de l’offre du royaume saoudien, chef de file de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) qui a décidé fin novembre de garder son plafond de production à 30 millions de barils par jour (mbj).

"Il est difficile, voire impossible, que l’Arabie saoudite ou l’Opep prennent une quelconque mesure qui conduirait à une réduction de (leur) part de marché et à une augmentation de celle des autres" producteurs non-membres du cartel, a-t-il dit. 

"D’autant qu’il est difficile actuellement de maîtriser les prix", a-t-il ajouté, en soulignant que si l’offre avait été réduite, "nous aurions perdu à la fois (notre part de) marché et les prix".

Malgré la chute des cours du pétrole qui a perdu la moitié de sa valeur depuis juin et dont le royaume saoudien tire l’essentiel de ses revenus, M. Nouaïmi s’est dit "optimiste pour l’avenir, car la situation que nous et le monde affrontons est conjoncturelle et passagère".

AFP

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *