Monde

L’armée libanaise bombarde des positions jihadistes dans le jurd de Ersal

L’armée libanaise a bombardé vendredi des positions jihadistes dans le jurd de Ersal, localité sunnite frontalière de la Syrie.

A l’aube, le Hezbollah avait annoncé le début de la bataille dans ce secteur, où il a enregistré des avancées majeures contre les combattants islamistes du Front Fateh el-Cham, aidés par le groupe État islamique.

L’armée libanaise, qui elle aussi combat les jihadistes, n’a quant à elle fait aucune annonce concernant le début des affrontements, mais a sécurisé le périmètre de Ersal, afin de protéger les civils et repousser toute tentative d’infiltration jihadiste.

Dans l’après-midi, le commandement militaire a annoncé avoir relevé son état d’alerte et renforcé ses mesures de sécurité à l’intérieur de Ersal et ses environs. En début de soirée, la troupe a bombardé un groupe de jihadistes qui tentaient de s’infiltrer à l’intérieur de la localité.

Depuis le 30 juin, date à laquelle l’armée avait mené dans deux camps de réfugiés dans la région de Ersal des opérations durant lesquelles cinq kamikazes s’étaient fait exploser, tuant une fillette et blessant sept soldats, la tension était palpable sur ce dossier. Notamment en raison du fait que suite à cette opération, qui avait débouché sur l’arrestation de dizaines de réfugiés syriens soupçonnés de terrorisme, quatre Syriens arrêtés étaient décédés. Par ailleurs, les images de détenus maltraités ont provoqué une vive controverse et mené à l’ouverture d’une enquête dirigée par l’armée.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!