En direct

L'armée syrienne bombarde un aéroport militaire près d'Alep

L’armée syrienne a lancé une série  d’attaques mardi sur les positions rebelles au nord de la province d’Alep,  bombardant notamment l’aéroport militaire de Mennegh, a indiqué l’Observatoire  syrien des droits de l’Homme.    La base aérienne de Mennegh est un lieu stratégique que les rebelles  avaient en partie conquis lundi en prenant position dans la tour radar et en  tuant le commandant loyaliste de cet aéroport militaire.    "Certaines parties de la base militaire de Mennegh ont été bombardées par  les forces du régime (…) Les rebelles contrôlent toujours d’importantes  parties de la base aérienne", a précisé l’OSDH, une ONG basée en  Grande-Bretagne.    Des combats se déroulaient aussi mardi dans d’autres parties de la région  d’Alep, deux jours après que la télévision d’État syrienne a annoncé  l’imminence d’une bataille pour reprendre le contrôle de la deuxième ville du  pays, actuellement aux mains des rebelles.     L’OSDH affirme ainsi que des bombardements du régime avaient lieu mardi sur  deux villages d’Alep contrôlés par l’opposition : Deir Hafer et Al-Bab.    Toujours selon cette ONG, qui s’appuie sur un large réseau de militants et  sources médicales, l’armé syrienne utilisait des roquettes pour viser les  positions rebelles dans la ville de Marea, à 40 km au nord d’Alep.    Des informations, non confirmées, font également état d’un bombardement de  missile sol-sol dans le nord de la région d’Alep.      "L’objectif du régime est d’attaquer les régions rurales à l’ouest et au  nord d’Alep pour couper l’approvisionnement des rebelles dans cette région", a  expliqué Mohamed al-Khatib, un militant d’Alep avec qui l’AFP a pu parler via  internet.    "C’est sûr que le régime se prépare à quelque chose. Il y a des signaux de  cette attaque depuis des mois", a-t-il ajouté, tout en excluant la possibilité  d’une reprise d’Alep par les soldats du régime.    "Cette annonce d’une campagne militaire pour reprendre Alep fait partie  d’une guerre médiatique", a commenté Mohamed al-Khatib.    L’armée de Bachar al-Asad a aussi bombardé des positions rebelles au sud de  la province de Deraa (sud), où les insurgés avaient aussi gagné du terrain dans  les dernières semaines, a enfin indiqué l’OSDH.    Les forces du régime, appuyées par des combattants du Hezbollah libanais  ont repris le 5 juin la ville stratégique de Qousseir.  
    

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!