En direct

Lavrov à son homologue syrien : Damas doit faire "beaucoup plus"

    

Le chef de la diplomatie russe  Sergueï Lavrov a indiqué vendredi avoir signifié à son homologue syrien que  Damas devait faire "beaucoup plus" d’efforts pour mettre en oeuvre le plan  Annan, lors d’une rencontre en marge du Forum économique de Saint-Pétersbourg.    "J’ai eu aujourd’hui une rencontre organisée à l’avance, des pourparlers  pourrait-on dire, avec le ministre des Affaires étrangères syrien (Walid  Mouallem) qui est venu ici, et nous venons d’achever une conversation de deux  heures", a déclaré M. Lavrov à la chaîne Rossia 24.    "Nous les avons appelés à faire en sorte que leurs déclarations sur leur  disposition à mettre en oeuvre le plan de Kofi Annan soient confirmées par des  actes. Ils ont déjà fait beaucoup, mais ils peuvent et doivent faire beaucoup  plus", a poursuivi M. Lavrov.    "La partie opposée doit elle aussi exécuter ce plan", a-t-il ajouté.    "Avec nos partenaires occidentaux, nos partenaires des pays du Golfe  Persique, avec la Turquie, nous travaillons en permanence à ce qu’ils  contraignent l’opposition armée à revenir sur ses déclarations selon lesquelles  ils ne se plieront plus au plan Annan", a poursuivi le chef de la diplomatie  russe.    "Notre vision de la conférence internationale sur la Syrie (prévue le 30  juin à Genève, ndlr) comporte le point essentiel selon lequel et les forces  gouvernementales, et l’opposition armée doivent sortir des villes et des autres  agglomérations simultanément et sous le contrôle des observateurs  internationaux", a ajouté M. Lavrov.    "Le gouvernement syrien y est prêt, le ministre me l’a dit", a-t-il dit.    "Il nous faut désormais faire en sorte que la partie opposée y soit  également prête", a-t-il ajouté.
  
 
 

Algerie – ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!