Monde

Le bureau d'Al-Jazira en Egypte fermé

  •    Le directeur de la chaîne au Caire, Ahmed Zain, a déclaré à l’AFP que la police, des agents du ministère de la Culture et du personnel de la radio-diffusion publique égyptienne avaient saisi le matériel et arrêté un technicien.
  •  
  •    Ils ont invoqué l’absence de licence officielle de diffusion, ainsi qu’une plainte émanant du voisinage, a-t-il déclaré, en ajoutant qu’un avocat avait aussi présenté une plainte accusant la chaîne de "semer la dissension" et "appeler à manifester".
  •  
  •    Il a assuré que son antenne avait présenté dès le 20 mars une demande d’autorisation officielle auprès du ministère de l’Information et qu’elle avait reçu des assurances qu’elle pourrait continuer d’émettre en attendant le permis officiel.
  •  
  •    L’agence de presse officielle Mena a de son côté assuré que cette décision ne concernait pas les bureaux au Caire des chaînes Al-Jazira et Al-Jazira International, qui disposent de licences valides.
  •  
  •    La Mena ajoute que les autorités sont intervenues dans les locaux d’Al-Jazira Egypte à la suite de plaintes de voisins, et que des documents et enregistrements avaient été confisqués.
  •  
  •    Selon une source officielle citée par la Mena, Al-Jazira Egypte "n’a pas de  licence pour utiliser des unités de transmission en direct" de la part des autorités égyptiennes.
  •  
  •    Le pouvoir égyptien a multiplié récemment les mises en gardes aux médias accusés de diffuser des informations qui nuisent à la stabilité du pays, qui traverse une difficile phase de transition après la chute du président Hosni Moubarak en février et la prise du pouvoir par l’armée.
  •  
  •    Le gouvernement a menacé mercredi de "prendre des mesures légales contre les chaînes satellitaires qui nuisent à la stabilité et la sécurité pendant cette période".
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close